Initialement, les effets vestimentaires n’étaient pas encore destinés à véhiculer la mode. Ils étaient conçus pour protéger le corps contre les agressons extérieures, les intempéries et aussi contre le regard des autres dans le strict respect de la pudeur. Dans le temps, la mode vestimentaire envahit la société pour définir la manière de vêtir, car les vêtements commencent à s’accompagner d’accessoires de plus en plus sophistiqués et de décorations qui font la différence entre les époques et les classes sociales.

Comment bien définir la mode

La mode désigne une liste de secteur d’activités qui se complètent ou qui entrent en concurrence, y compris les marques, les industries de productions d’habillement, les produits cosmétiques, etc. De plus en plus, la mode est définie comme un paramètre de mesure et de classement des gens de la société, leur rang social, leur personnalité, leur pouvoir d’achat, etc. Bref, la mode est une affaire de consommation, ne serait-ce que la mode vestimentaire qui change jusqu’à 4 fois dans une même année, dans une société de consommation à la limite. Certes, suivre la mode n’est pas une trajectoire obligée pour tout le monde, mais les créateurs de mode s’acharnent pour attirer l’attention, aussi bien celle des jeunes que les moins jeunes, aussi bien celle des plus fines que pour les obèses. La mode devient un critère de bien-être, de position sociale et de civilisation.

Evolution de la mode dans le temps et dans l’espace

Certainement, la mode représente l’image d’un pays, d’une culture, d’une population à une époque donnée. La mode n’est plus comme le vêtement d’antan nécessaire pour se protéger. La mode, depuis l’Antiquité, contribue à classifier les gens, les castes, les artistes et même les Co-habitants d’un quartier. A chaque siècle, à chaque période, à chaque année, voire à chaque mois, la mode change de look et de philosophie. Jadis, une nouvelle mode ne parvient à envahir certains pays que très longtemps, mais aujourd’hui, le temps d’exposer la mode dans une galerie, et elle se développe à l’étranger dans l’immédiat, transmise par la NTIC. Actuellement, la mode n’a pas de frontière.