Les sports d’élites ne sont pas mentionnés ici car l’encadrement y afférent est déjà au top avec les professionnels : coaches et médecins sportifs. Les sports amateurs et les sports d’entretiens concernent les gens qui veulent se maintenir en bonne santé et se procurer le bien-être autant physique que moral. Pour ceux qui ne s’intéressent pas encore au sport, aux activités physiques régulières, il est temps d’en prendre conscience et de pratiquer.

Impacts positifs du sport sur la santé

Depuis quelques décennies, la santé-médecine s’intéresse de plus en plus au sport pour remédier certaines maladies. La pratique du sport n’est pas seulement pour arranger le poids ou modérer le surpoids, c’est également un moyen pour réduire le risque de maladies chroniques, et par conséquent la diminution des frais de santé. Par exemple, le sport, notamment recommandé par le médecin traitant, peut prévenir l’ostéoporose, une des maladies qui attaquent et ramollirent les os. Le risque d’hypertension est réduit à 50%, même plus, avec une activité sportive régulière. Les rhumatismes inflammatoires chroniques et les lombalgies peuvent être traités sans trop de peine avec le sport. Dépressions et anxiétés ne sont plus que de mauvais rêves si l’individu maintient le rythme régulier de la pratique du sport. Possiblement, la chance de vivre plus longtemps se multiplie, il s’agit de vieillir en bonne santé.

Les conditions nécessaires pour bien pratiquer le sport

D’abord, l’intensité du sport doit être réglée selon l’âge, l’état sanitaire et surtout les objectifs. Par exemple, un sport intensif pour maigrir peut provoquer d’impact négatif sur la santé. Avant de procéder à la pratique du sport pour un objectif prédéterminé, il est conseillé de consulter le médecin ou un coach sportif. La pratique du sport doit également être accompagnée d’un régime conforme à l’état sanitaire, et aussi accompagnée de sommeil tranquille et apaisant. Si formellement, le sport est choisi comme moyen de maintenir la santé, il est bon d’arrêter le tabac et l’alcool. Il faut aussi bien choisir l’heure de pratique du sport pour que ce soit régulière et avantageuse et ne perturbe pas les activités économiques et sociales inévitables.